Matrices (2019) 

56 écrans de sérigraphie textile, émulsion photosensible, palette

56x46cm chaque. 

Crédit Salim Santa Lucia

Descritption

 

La série Matrices réunit une cinquantaine d’écrans de sérigraphies textiles, technique renvoyant aux origines du chef d'orchestre comme législateur dans le contexte d'une société industrielle et productiviste naissante.

Associées à des indications de partition musicale - «avec douleur», «avec le coeur», «silence», «taisez-vous», «regardez-moi», «sur la touche», les matrices isolent différents éléments du lexique performatif de la main gauche, celle dite du coeur,, censée exprimer sa poésie. Chaque main représentée donne corps à une injonction imprimant le corps des musiciens, comme si sa singularité ne pouvait s’imposer, au fond, que coercition.

 

Néanmoins les impressions, produites par émulsion photosensible, affichent une transparence qui, une fois de plus, permet de brouiller le sens de lecture. Renvoyant droite et gauche dos-à-dos, posant même une équivalence de leurs valeurs, l’artiste n’a plus qu’à laisser le spectateur neutraliser de lui-même l’orientation de l’image pour contrarier la direction musicale vers laquelle elle fait signe.
 

S

BOUCHERIT MATTHIEU-MATRICES
BOUCHERIT MATTHIEU-MATRICES

Titre 1