Musique concrete (2019)

bois, patine, partitions, boite à musique 30 notes..

Dimensions variables.

Description

[...] Calquées sur l’agenda hebdomadaire de l’orchestre des pompiers de Paris en 2018, les soixante-quatre partitions (52 semaines et 12 mois), rangées dans un casier à fiches, font clairement référence au dispositif de pointage dans les usines. Activée par une boîte à musique, chacune d’elles ramène la pratique musicale à une répétition dépassionnée, qu’une mélodie aussi dissonante que dysfonctionnelle finit par rendre ridicule, sinon pathétique. Ironisant sur le traitement de l’individu dans l’orchestre, Musique concrète compare la vie des musiciens professionnels à celle d’ouvriers aliénés, tous entraînés dans une rengaine désespérante. Quand il reconduit les rapports de force du monde économico-politique, le monde de l’art n’est au fond qu’une industrie comme les autres, une puissance qui réifie ceux qu’il exploite.»

 

Florian Gaité

Extrait du texte sur l’exposition BIS