Sous mes paupières tout disparaît (2018)

Acrylique sur toiles, néons inactiniques,

système Arduino, flash.
Dimensions variables

Description

Plongée dans une lumière rouge, cette installation amène le spectateur à faire l’experience d’une immersion en laboratoire photographique où rien, ou presque rien n’est visible. Éclairées quelques millièmes de secondes, le contenu des toiles qui semblaient vierges, nous apparaît avec brutalité faisant émerger, tel un flash mémoriel, des images devenues iconiques et qui ont marqué notre  mémoire collective,